Beyrouth, le 27/7/þ2000

 

 

Intervention de S.E. l’Ambassadeur du Royaume de Belgique

M. Michel Czetwertynski

 

       1.         Félicitations au Gouvernement Libanais pour avoir rétabli sa souveraineté sur l’ensemble de son territoire. C’est un développement important pour le Liban mais aussi pour toute la région.

 

       2.         L’aide Belge au Sud transitera surtout par des canaux multilatéraux, particulièrement à travers des interventions de l’Union Européenne.

 

       3.         Toutefois, la Belgique continuera à financer les projets réalisés par des ONG Libanais et Belges travaillant en partenariat s’ils sont acceptés, l’Etat Belge prend à sa charge 75% des coûts.  Une autre formule d’aide que nous soutenons est la coopération  entre collectivités locales comme les municipalités ou d’autres autorités régionales décentralisées.

 

       4.         Enfin, je voudrais rappeler que la Belgique s’est beaucoup impliquée dans la négotiation de la Convention prohibant les mines anti-personnelles. Mon Gouvernement examinera la possibilité d’une aide bilatérale au déminage dans le Sud. Cependant, la Belgique estime que le Liban devrait accéder à la Convention aussi rapidement que possible.

Cela le mettrait en position d’obtenir une assistance au déminage encore plus large et plus efficace.