Beyrouth, le 27/7/þ2000

 

 

Intervention de S.E. l’Ambassadeur du Royaume d’Espagne

M. Mariano Garcia Munoz

 

 

L’effet que cette conference soit tenue ici montre que le Liban a recupéré son intrégralité territorial et je vous en félicite au nom du gouvernement du royaume de l’Espagne.

 

Vingt-deux années durant le Liban était occupé et cette situation a eu des effets catastrophiques pour le Liban-Sud qui se sont étendus sur le reste du pays. La reconstruction et le développement du Liban demandent des efforts supplémentaires.

 

Je peux vous assurer que de la même façon que l’Espagne a participé dans la reconstruction après la guerre qui a ravagé votre pays elle est prête aujourd’hui à vous aider dans la récupération économique du Sud.

 

Nous allons examiner avec beaucoup d’attention les documents qui nous ont été remis et qui contiennent les plans d’aide au Liban Sud. Mais il ne faut pas oublier que la récupération par le Liban du territoire ne tient pas vers la paix un avancement dans le processus qui va permettre une paix juste et globale dans la région. L’Espagne n’a pas ménagé ses efforts pour obtenir cette paix.

 

Depuis la conférence de Madrid depuis 1991 mon pays a marqué son engagement politique et économique pour y arriver et compte poursuivre ses démarches sur tous les volets car la paix au Moyen-Orient revêt pour mon gouvernement et mon pays un caractère stratégique tant pour la région que pour tout le Méditerranéen.

 

Dans ce cadre la paix au Liban Sud a besoin du retour de l’autorité de l’état libanais parce que ce geste traduirait un effort supplémentaire vers la paix,  souhait de tous les pays de la région et permettrait aussi le travail de L’UNIFIL travail auquel mon pays s’est associé et se sent solidaire.

 

 

 

Permettez-moi d’ajouter que jusqu’à présent la coopération Espagnole avec le Liban est substantielle. Au cours des 3 dernières années, sept  millions et demi de dollars ont été apportés par l’Espagne pour le développement du pays dans des secteurs économiques et sociaux. Pour le moment je vous communique un montant de 700 milles Euro  bien d’être alloués pour un projet d’un centre de développement agricole au Sud et que plus tard d’autres projets sont à l’étude.

 

L’engagement de L’Espagne avec le Liban et avec la paix est sans faille et nous voudrions continuer dans cette lignée qui doit mener à la prospérité du Liban et de la région.

 

Merci